Biographie d’Aldous Huxley

Aldous Huxley : le combat d’une vie

Aldous Huxley est un écrivain, essayiste contemporain né sur le territoire britannique un 26 juillet 1894.  Bien qu’il soit une pointure dans la littérature anglaise, sa mort passa inaperçu. Et pour cause, le jour de son décès, le 35e président des États-Unis d’Amérique, John F Kennedy était assassiné. Ce 22 novembre 1963, les médias s’empressèrent d’annoncer la tragédie qui frappait de plein fouet les États-Unis à en oublier qu’Aldous Huxley était en fin de vie. Pour fermer les yeux paisiblement et cesser les souffrances, Aldous Huxley demanda par écrit à sa femme du  « LSD, 100 µg, i.m. ». Il souffrait du cancer de la gorge.

 

L’enfance et la vie privée

Né d’un père écrivain, Aldous Huxley avait son avenir toute tracée. Pour parvenir à son succès, cette grande personnalité a du braver des épreuves et garder la tête haute. Et pour cause, son enfance a été truffée de tragédies et d’événements dramatiques. Alors qu’il est à peine en âge de vivre, sa mère décède des suites d’une maladie. Alors qu’il panse à peine cette blessure, la mort vient frapper à nouveau. Un accident de la route happe la vie de sa sœur Roberta.  Bien que la vie continue, le mauvais sort est toujours au cœur de la famille Huxley. En 1911, un médecin décèle une maladie touchant la vision d’Aldous Huxley. Un long combat contre la maladie commence. Sur le chemin de la guérison, Aldous Huxley devra encore une fois surmonter une épreuve difficile puisque son frère se suicide en 1914. Homme brave et courageux, Aldous prend leçon de la vie et en ressort plus fort se lançant corps et âme dans la littérature. Il perdra sa première femme Maria en 1955. Cette dernière ayant lutter contre le cancer du sein. En 1956, il épousa  l’écrivaine Laura Archera qui le soutiendra dans sa lutte contre le cancer de la gorge.

 

La littérature : sa passion

Passionné par l’écrit, Aldous Huxley poursuit ses études dans une université d’Oxford, le Balliol Colleg. Pour permettre de payer ses frais de scolarité, Aldous n’a d’autre choix que de travailler en parallèle. En 1918, il décroche une place dans l’administration au sein du ministère de l’air. Mais cette voie professionnelle ne l’inspire pas. Il décide dès lors de faire de se faire de l’argent avec sa passion pour la langue de Shakespeare. Âgé de 17 ans, son premier roman est terminé, mais ne sera jamais publié. Ce n’est que vers la vingtaine que cette pointure de la littérature décidera de consacrer sa vie à sa passion de la plume.

 

Les écrits d’Aldous Huxley

L’Histoire de la littérature du XXe siècle ne compte pas que des écrivains et des poètes français. Parmi les plus grands littéraires de ce siècle, il faut inéluctablement citer Aldous Huxley. Si à la sonorité son nom ne parle pas, son œuvre « Le meilleur des mondes » a fait parler la terre entière. Par ses écrits, Aldous Huxley dénonce le progrès technique, il critique ouvertement les normes, les traditions et les idéaux de la société et se bat sans relâche contre les différents pouvoirs. Ses écrits sont considérés comme spirituels, mystiques et hallucinogènes. Il expose ses visions qu’il porte sur la vie et l’évolution de la société et des mœurs. Outre ses romans basés sur la parapsychologie et la philosophie mystique, Aldous s’intéressera aux récits de voyage ainsi qu’à la poésie.

 

Les œuvres majeures d Aldous Huxley

•     Le meilleur des mondes publié en 1932.

•     Les Diables de Loudun, roman publié en 1952.

•     Les portes de la perception, essai publié en 1954.

•     Le Ciel et l’Enfer, publié en 1956.

•     Retour au meilleur des mondes, publié en 1958.

Recherches qui ont permis de trouver cet article :

  • aldous huxley biographie courte