Résumé Le Meilleur des mondes

Chapitre 1

Le directeur du Centre d’Incubation et de Conditionnement (D.I.C) fait visiter le centre à de jeunes étudiants nouvellement arrivés. Il les informe d’expériences scientifiques inédites. Les étudiants écoutent sa présentation des différentes étapes du processus de fécondation artificielle et de clonage, et des manipulations génétiques grâce auxquelles serait garantie la stabilité sociale de l’état planétaire : des hommes et des femmes uniformisés.

Les chercheurs du Centre conçoivent et gèrent la naissance des bébés qui forment la société  du meilleur des mondes possibles. Les embryons sont immatriculés puis subissent des manipulations supplémentaires permettant de les répartir en différents groupes appelés à former les différentes classes sociales : les Alphas et les Bêtas, future élite, et les Gammas, Deltas et Epsilons, destinés à former une main d’œuvre laborieuse.

 

Chapitre 2

Dans la suite de la visite, les étudiants et le directeur arrivent aux pouponnières et aux salles de conditionnement, où les enfants des castes inférieures sont conditionnés au moyen de sirènes et de décharges électriques pour apprendre à haïr le beau (les fleurs) et les livres. Les livres car considérés comme subversifs et la gratuité des fleurs les rendant contraires à la consommation. Ils parviennent ensuite à la salle où l’éducation morale est faite par l’« hynopédie » technique qui diffuse les principes moraux aux enfants pendant leur sommeil, conditionnant ainsi leur comportement.

 

Chapitre 3

La visite se poursuit dans le jardin. Les enfants pratiquent  des jeux destinés à stimuler la consommation ainsi que des jeux érotiques.

Le Directeur et ses étudiants rencontrent ensuite le Contrôleur Mondial de l’Europe de l’Ouest, Mustapha Menier. Celui-ci discourt sur la nécessité de la stabilité et sur les horreurs de la famille, qui n’existe plus depuis longtemps.

Lenina Crowne, une employée de l’usine, termine son travail. Au vestiaire des femmes, elle discute avec une amie, Fanny, de sa relation suivie avec Henry Foster, qui dure depuis plusieurs mois déjà. Fanny réprimande Lenina pour être si incorrecte car les relations exclusives sont très mal vues. Lenina finit cependant par avouer qu’elle se lasse de cette relation et est attirée par Bernard Marx. Celui-ci surprend une conversation  entre Henry Foster et un collègue à propos de Lenina et il est écœuré par leur façon de parler d’elle.

 

Chapitre 4

Lenina rencontre Bernard Marx dans l’ascenseur et lui demande si leur projet de voyager ensemble tient toujours. Devant sa gêne, elle n’attend pas sa réponse et sort. Elle rejoint Henry avec qui elle part faire un tour en hélicoptère.

Bernard est complexé, mal dans sa peau et il a des relations difficiles avec les autres. Sa petite taille en particulier le gêne.

 

Chapitre 5

En quittant le golf, Lenina et Foster se rendent chez celui-ci. A la fin du repas ils prennent des comprimés de soma, une drogue euphorisante légale, et vont danser dans un cabaret. Ils sont plongés dans un bonheur artificiel.

Bernard se rend quant à lui à une cérémonie religieuse, un office de solidarité, où il consomme lui aussi du soma. Mais il se sent seul et différent, étranger à la cérémonie.

 

Chapitre 6

Lenina a des doutes sur le bien-fondé d’un voyage avec Bernard Marx. Elle le trouve étrange, critique, réfractaire à l’utilisation de soma. Il peut cependant l’emmener dans une réserve sauvage qu’elle a très envie de visiter.

Bernard obtient l’autorisation de faire cette visite mais le directeur lui raconte une anecdote concernant la disparition d’une femme dans la réserve au cours d’une visite qu’il avait effectué il y a une vingtaine d’années. Il menace Bernard de le faire transférer en Islande si celui-ci ne se montre pas plus respectueux des convenances.

Bernard et Lenina arrivent dans  la réserve. Bernard apprend par un ami qu’il va être envoyé en Islande.

 

Chapitre 7

Bernard et Lenina sont dans  la réserve et rencontrent des indiens. Ils sont stupéfaits par leur physique et assistent à une scène d’allaitement qui les horrifie. C’est une cérémonie de sacrifice qui les choque ensuite. Bernard rencontre un homme, John,  qui lui raconte son histoire : sa mère, une « civilisée » avait dû rester dans la réserve car elle était enceinte de son amant, civilisé lui aussi (les enfants ne naissent plus naturellement, seulement dans des éprouvettes). Bernard comprend que l’homme en question est le directeur et qu’il est ainsi le père de John.

Lenina rencontre Linda, la mère de cet homme qui lui explique qu’elle n’avait pas d’autre choix que de rester même si c’était un choix difficile.

 

Chapitre 8

John raconte à Bernard son enfance et ses difficiles conditions de vie. Il lui avoue avoir tué par jalousie un amant de sa mère, Popé,  et souffrir lui-même de ne pouvoir épouser  la femme qu’il aime.

Bernard lui propose de le faire revenir chez les civilisés, ainsi que sa mère. John accepte, d’autant plus qu’il est fasciné par Lenina.

 

Chapitre 9

Bernard obtient  les autorisations pour faire rentrer John et Linda avec eux. John réussit à entrer dans la chambre de Lenina.

 

Chapitre 10

Bernard apprend du directeur et d’Henry Foster qu’il va être envoyé en Islande car il est un danger pour la société. Il leur annonce qu’une raison l’empêche de partir et introduit Linda puis John. Linda reconnaît alors son ancien amant et l’accuse de l’avoir mise enceinte.

 

Chapitre 11

Bernard est devenu une personne importante. John visite les lieux stratégiques du monde civilisé et Bernard rédige un rapport sur son comportement et ses réactions devant ses découvertes. Linda est abrutie par une consommation excessive de soma, qu’on lui fournit à volonté. Lénina et John vont ensemble au cinéma mais, si Lenina est très attirée par John, celui-ci reste distant.

 

Chapitre 12

John refuse de se rendre à une rencontre avec Lenina et d’autres civilisés, ce qui déçoit Lénina. Il préfère lire Roméo et Juliette.

Bernard est jaloux de l’amitié qui semble se nouer entre John et son collègue Helmholtz.

 

Chapitre 13

Lénina est décidée à séduire John. Elle se rend chez lui mais quand il lui déclare sa passion elle ne comprend pas cette démonstration sentimentale. Elle veut s’offrir à lui mais il la repousse brutalement.

 

Chapitre 14

Linda est mourante. John se rend à son chevet, profondément triste. Elle meurt après avoir appelé Popé.

 

Chapitre 15

Quand John voit dans l’hôpital la distribution de soma aux Deltas, il tente de s’interposer et de leur expliquer que cette drogue les prive de liberté. Bernard et Helmholtz prennent son parti et ils sont arrêtés tous les trois.

 

Chapitre 16

Le contrôleur Mustapha Menier tente de comprendre le comportement de John mais celui-ci lui explique qu’il n’aime pas cette société, qu’il voudrait changer certaines choses. Menier lui répond que ce n’est pas possible.

Helmholtz et Bernard sont envoyés dans les  îles Falkland. John demande à partir avec eux mais cela ne lui est pas autorisé.

 

Chapitre 17

La conversation entre John et Mustapha Menier prend un tour philosophique. Menier avoue à John son intérêt pour la religion, lui montre divers ouvrages – dont la Bible – qu’il cache car le religieux est devenu inutile dans cette société.

John réclame le droit d’être malheureux, et l’administrateur promet de le lui accorder.

Chapitre 18

John s’isole dans un phare, loin des civilisés. Il refuse tout visiteur dans son ermitage et s’inflige des châtiments corporels. L’arrivée de reporters et le succès du film qu’ils réalisent sur le « Sauvage de Surrey » transforment sa retraite. Observé désormais comme une bête sauvage par des hordes de curieux, au nombre desquels Lenina elle-même, John, dégoûté et honteux, met fin à ses jours en se pendant dans son phare.

Recherches qui ont permis de trouver cet article :

  • le meilleur des mondes résumé
  • resume le meilleur des mondes
  • résumé du livre le meilleur des mondes d\aldous huxley
  • résume par chapitre meilleur des mondes
  • résumé le meilleur des mondes par chapitre
  • le meilleur des mondes résumé par chapitre
  • resume meilleur des mondes
  • résumé aldous huxley le meilleur des mondes